,

4 conseils sportifs pour devenir un consultant d’élite

Tijs Bille­mon – Coach en recrute­ment chez Pauwels Con­sult­ing

Tan­dis que j’écris ce post de blog, j’ai des four­mis dans les jambes à cause des efforts physiques four­nis à Majorque. Faire du vélo, de la course et de la nata­tion pen­dant plus de vingt-cinq heures en une semaine : ça aus­si, c’est les vacances ! En effet, cette année, je con­sacre plus que jamais mes efforts à la pré­pa­ra­tion du plus grand défi sportif de ma vie: l’Ironman de Bolton.

4 sportieve tips om een topconsultant te worden - Pauwels Consulting - FR

 

Cela fait déjà trois ans que je par­ticipe à des triathlons. Pour m’y pré­par­er, je m’entraîne régulière­ment avec des sportifs de haut niveau. Suiv­re des ath­lètes de près et les voir se bat­tre pour attein­dre de hautes per­for­mances, c’est quelque chose de spé­cial. En effet, les sportifs de haut niveau sont une classe à part : pas­sion­nés de sport, ils veu­lent tou­jours faire plus et mieux.

Je suis act­if dans le secteur de la con­sul­tance depuis 2008, une branche où la men­tal­ité de sportif de haut niveau est tout aus­si présente. La volon­té de fournir d’excellentes per­for­mances est inscrite dans l’ADN de nom­breuses per­son­nes, sans qu’elles soient néces­saire­ment « sportives » au sens lit­téral du terme.

Bien qu’ils sem­blent tout à fait dif­férents à pre­mière vue, les domaines de la con­sul­tance et du sport ont plus de points com­muns que vous ne le penseriez. En effet, l’ambiance de tra­vail est la même dans ces deux mon­des : on n’a rien sans rien, on est jugé sur ses résul­tats et le vrai défi, c’est le chemin que vous par­courez pour attein­dre votre objec­tif final.

Comme je peux déjà le voir depuis une dizaine d’années, la con­sul­tance est un sport de haut niveau. Tant pour le sportif que pour le con­sul­tant, avoir la men­tal­ité adéquate est utile et indis­pens­able. C’est pourquoi je me fais un plaisir de con­sacr­er ce post de blog à :

  • qua­tre par­al­lèles entre les sportifs de haut niveau et les con­sul­tants d’élite ;
  • qua­tre con­seils pour dévelop­per une men­tal­ité de sportif de haut niveau.

J’espère qu’ils vous pousseront à réalis­er des per­for­mances record lors de vos prochains pro­jets et défis !

Quatre raisons pour lesquelles la consultance est un sport de haut niveau

1.   Travail d’équipe

Dans un sport d’équipe, il est évi­dent que la col­lab­o­ra­tion entre les mem­bres de l’équipe est cru­ciale pour attein­dre le résul­tat visé. En tant que sportif indi­vidu­el aus­si, on dépend sou­vent d’un groupe de per­son­nes. L’équipe d’un sportif de haut niveau se com­pose d’un coach, d’un kinésithérapeute, d’un médecin du sport, d’un psy­cho­logue, d’un diététi­cien ou d’autres experts.

Un con­sul­tant d’élite recon­naît lui aus­si l’importance de l’équipe avec laque­lle il col­la­bore. En effet, il sait qu’il dépend des mem­bres de l’équipe pour de nom­breuses mis­sions et les trait­era donc avec respect.

Vous souhaitez dévelop­per une men­tal­ité de sportif de haut niveau ?

Mon­trez que vous appré­ciez vos col­lègues. La col­lab­o­ra­tion est cru­ciale pour attein­dre les objec­tifs préétab­lis. Un e-mail de moti­va­tion, un com­pli­ment ou un petit cadeau ? Ça marche !

En out­re, les mem­bres de votre équipe con­stituent votre future carte de vis­ite. Ils col­la­borent ou ont col­laboré avec vous et savent donc que vous visez l’excellence ! Bref, les mem­bres de votre équipe sont les meilleurs ambas­sadeurs de vos futurs pro­jets.

2.   Faculté d’adaptation

En vue des jeux Olympiques de Rio, de nom­breux ath­lètes se sont entraînés dans une cham­bre spé­ciale afin de se pré­par­er au cli­mat humide et chaud de la région. Les joueurs de ten­nis de haut niveau font lit­térale­ment le tour du monde durant une année sportive : de Mel­bourne à Paris, de New York à Dubaï, entraî­nant les effets inévita­bles et indésir­ables du décalage horaire. Autre ali­men­ta­tion, autre langue, autres com­mod­ités. L’environnement change, l’athlète s’adapte.

Un con­sul­tant d’élite est lui aus­si capa­ble de s’intégrer à une entre­prise en un rien de temps. Un con­sul­tant voit chaque nou­velle mis­sion comme un nou­veau défi et surtout une nou­velle oppor­tu­nité de partager des expéri­ences et d’acquérir des con­nais­sances.

Vous souhaitez dévelop­per une men­tal­ité de sportif de haut niveau ?

Suiv­ez de près les nou­velles ten­dances dans votre secteur. Qu’il s’agisse d’une nou­velle tech­nolo­gie ou d’une tech­nique de ges­tion pub­liée récem­ment, il est utile de dis­cuter avec les mem­bres de votre équipe des nou­velles, des change­ments et des inno­va­tions.

De plus, un con­sul­tant expéri­men­té peut se baser sur sa riche expéri­ence acquise auprès de clients précé­dents, mais il sait aus­si que chaque entre­prise applique des procé­dures dif­férentes. La plu­part du temps, c’est donc le con­sul­tant lui-même qui s’adapte au nou­v­el envi­ron­nement de tra­vail, pas l’inverse.

4 tips om een topconsultant te worden - Pauwels Consulting

3.   Entraînement

Pour un sportif, une com­péti­tion con­stitue la ligne d’arrivée de sa péri­ode d’entraînement. Cepen­dant, il y a mis tout son sang, sa sueur et ses larmes. Cette péri­ode d’entraînement per­met au sportif de s’améliorer sur le long terme. Eden Haz­ard, Usain Bolt ou Lewis Hamil­ton ? Ils suiv­ent chaque jour un pro­gramme d’entraînement à la let­tre afin de devenir meilleurs.

Les con­sul­tants d’élite font eux aus­si tout ce qui est en leur pou­voir afin de ren­forcer sys­té­ma­tique­ment leurs con­nais­sances et leurs com­pé­tences. Chaque jour, ils appren­nent sur le ter­rain. Ils suiv­ent régulière­ment des for­ma­tions spé­ci­fiques et parta­gent les con­nais­sances acquis­es avec d’autres. L’esprit d’équipe, vous vous en sou­venez ?

Vous souhaitez dévelop­per une men­tal­ité de sportif de haut niveau ?

Osez inve­stir dans votre pro­pre car­rière. Je con­nais des sportifs de haut niveau qui organ­isent un stage à l’étranger ou achè­tent une tente à haute pres­sion hors de prix à leurs pro­pres frais. Ajoutez donc régulière­ment une for­ma­tion ou un recy­clage à votre plan­ning si vous souhaitez évoluer. La con­nais­sance aug­mente votre valeur marchande et vous offre plus d’opportunités et de pro­jets ambitieux à long terme !

4.   Gains marginaux

Le con­cept de « gains mar­gin­aux » a été intro­duit pour la pre­mière fois dans le domaine du sport par Dave Brails­ford, man­ag­er de l’équipe cycliste Sky. Il a inté­gré un nou­veau mode de pen­sée dans le monde cycliste bri­tan­nique en étab­lis­sant que les détails, si nég­lige­ables soient-ils, peu­vent faire la dif­férence entre le suc­cès et l’échec. Il faut donc pren­dre en compte le moin­dre détail per­me­t­tant d’améliorer les per­for­mances.

Une entre­prise qui vise l’excellence a elle aus­si besoin de s’améliorer en per­ma­nence. Les con­sul­tants jouent un rôle très act­if à cet égard. Ils ont acquis de l’expérience et des con­nais­sances dans des entre­pris­es con­cur­rentes et con­tribuent tous à leur manière à l’optimisation d’une pièce du puz­zle de l’entreprise.

Vous souhaitez dévelop­per une men­tal­ité de sportif de haut niveau ?

En tant que con­sul­tant, appliquez tou­jours le « principe du change­ment ». Faites tou­jours des propo­si­tions d’amélioration, aus­si moin­dres soient-elles, à votre client. Un gain de temps de trente sec­on­des par jour aura peut-être peu d’influence sur votre activ­ité. Cepen­dant, si cent autres col­lab­o­ra­teurs peu­vent béné­fici­er de ce même gain de temps, l’entreprise économis­era rapi­de­ment cinquante min­utes par jour…

Conclusion : quatre conseils pour des consultants d’élite

Main­tenant que vous avez pris con­nais­sance de ces par­al­lèles, vous ne vous éton­nerez pas de voir des con­sul­tants fournir de hautes per­for­mances, même en dehors des heures de tra­vail. À l’inverse, les sportifs de haut niveau sont par­faite­ment capa­bles de con­tribuer à l’histoire de la con­sul­tance. Devenir con­sul­tant, c’est don­ner le meilleur de vous-même, pen­dant et après les heures de bureau. La con­sul­tance, c’est un sport de haut niveau.

Vous souhaitez tir­er le max­i­mum de votre « dis­ci­pline » ?

  • Accordez de l’importance à l’esprit d’équipe et aux mem­bres de votre équipe.
  • Soyez récep­tif au change­ment et à l’innovation et mon­trez-vous flex­i­ble.
  • Veillez tou­jours à bien vous pré­par­er, n’ayez pas peur d’apprendre et investis­sez dans votre pro­pre développe­ment.
  • Appliquez le « principe du change­ment » et cherchez à réalis­er des gains mar­gin­aux pour vous-même, vos clients et vos pro­jets. De petits change­ments peu­vent faire un monde de dif­férence.

Bonne chance !

Des questions ou des suggestions ?

Vous avez des ques­tions après lec­ture de ce post de blog ? Con­tactez-nous par e-mail ou par télé­phone (+32 9 324 70 80). Nos con­sul­tants sont impa­tients de vous aider à attein­dre vos objec­tifs.

 


Tijs Bille­mon est coach en recrute­ment chez Pauwels Con­sult­ing. Il dis­pose d’une expéri­ence longue de plusieurs années dans le recrute­ment et l’accompagnement de con­sul­tants dans les domaines des TI, des sci­ences de la vie et de l’ingénierie. Tijs com­bine cet emploi avec une fonc­tion de pro­fesseur dans une école de sport. En fer­vent sportif, il pré­pare actuelle­ment son pre­mier Iron­man.


Vous souhaitez lire plus d’interviews de nos consultants?

Cet arti­cle vous a intéressé? Cliquez sur le bou­ton ci-dessous pour obtenir plus de con­seils utiles pro­posés par Tijs et nos autres con­sul­tants.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *