Keep calm et lancez-vous.

people-of-pauwels-consulting-patrik-ingels-fr-fi

Chez Pauwels Con­sult­ing, nous sommes, jour après jour, à la recherche de con­sul­tants motivés qui mèneront à bien les pro­jets de nos clients. Nous par­lons donc avec de nom­breux can­di­dats et embau­chons con­tin­uelle­ment de nou­veaux col­lègues qui ont su nous con­va­in­cre.

Dans notre série « Peo­ple of Pauwels Con­sult­ing » (Les col­lab­o­ra­teurs de Pauwels Con­sult­ing), nos col­lègues se présen­tent et racon­tent com­ment se déroulent leur tra­vail et leurs pro­jets. Aujourd’hui, nous faisons con­nais­sance avec Patrik Ingels, ingénieur de pro­jet senior chez Pauwels Con­sult­ing.

people-of-pauwels-consulting-patrik-ingels-fr-fb

Bon­jour, Patrik. Pour­riez-vous vous présen­ter briève­ment ?

Patrik: Avec plaisir ! Je m’appelle Patrik Ingels. J’ai quar­ante-cinq ans, je suis mar­ié et j’ai deux enfants : un de qua­torze ans et un de seize ans.

Que faites-vous en dehors du tra­vail ?

Patrik: Eh ben, j’aime pass­er mon temps libre à restau­r­er des voitures anci­ennes. Tout petit, j’avais un faible pour les voitures et surtout pour les ancêtres. Main­tenant, je roule dans une anci­enne coc­cinelle et un side-car russe, mais j’aime égale­ment bricol­er sur les voitures anci­ennes d’autres ama­teurs.

Quelles études avez-vous faites ?

Patrik: J’ai fait des études d’ingénieur indus­triel en élec­tromé­canique à la haute école Thomas More à Geel.

Pourquoi avez-vous choisi ces études ?

Patrik: Je n’ai pas tout de suite su quelles études j’allais faire, mais j’ai tou­jours eu un intérêt cer­tain pour la tech­nique. Finale­ment, j’ai basé mon choix sur cette pas­sion.

Quel est votre par­cours pro­fes­sion­nel ?

Patrik: J’ai tra­vail­lé chez une impor­tante société phar­ma­ceu­tique en Bel­gique pen­dant vingt ans. J’y ai exer­cé dif­férentes fonc­tions dans divers secteurs : la pro­duc­tion, l’ingénierie, l’assurance qual­ité, la qual­i­fi­ca­tion et la val­i­da­tion. Ensuite, je me suis lancé en tant qu’indépendant.

Pourquoi avoir choisi de tra­vailler en tant qu’indépendant ?

Patrik: J’étais à la recherche d’un nou­veau défi. La deux­ième par­tie de ma car­rière, dis­ons. (Sourire.) Je voulais quit­ter le nid et explor­er, tout seul, de nou­veaux hori­zons.

Quels en sont les avan­tages les plus impor­tants ?

Patrik: La réponse est dans le nom en fait. En tant qu’indépendant, on a tout de même une cer­taine lib­erté et une cer­taine autonomie. C’est ce que j’aime. En out­re, on a la pos­si­bil­ité de pren­dre un peu de dis­tance et de ne pas se laiss­er absorber par une seule entre­prise.

Y a-t-il égale­ment des incon­vénients ?

Patrik: Absol­u­ment. En tant qu’indépendant, j’ai quand même dû m’habituer à toute cette admin­is­tra­tion sup­plé­men­taire.

Cela fait déjà longtemps que vous tra­vaillez en tant qu’indépendant ?

Patrik: Non, depuis le 1er jan­vi­er 2016. Pas si longtemps donc. En ce moment, je tra­vaille à ma pre­mière mis­sion indépen­dante. J’ai eu l’occasion unique de col­la­bor­er à un pro­jet sur un site vierge, ce qui est assez rare en Bel­gique.

Com­ment êtes-vous entré en con­tact avec Pauwels Con­sult­ing ?

Patrik: Je con­nais­sais déjà quelques con­sul­tants et indépen­dants chez Pauwels Con­sult­ing et j’avais reçu de bons échos. Finale­ment, j’ai con­tac­té Pauwels Con­sult­ing moi-même lorsque je me suis lancé comme indépen­dant.

« Les respon­s­ables chez Pauwels Con­sult­ing se mon­trent ouverts aux com­men­taires et aux sug­ges­tions. Un grand atout. »
Quelle a été votre pre­mière impres­sion de Pauwels Con­sult­ing ?

Patrik: Pauwels Con­sult­ing embauche bon nom­bre de jeunes qui con­nais­sent bien leur méti­er. De plus, l’organisation ren­voie l’image d’une entre­prise effi­cace.

Vos pre­mières impres­sions ont-elles désor­mais été con­fir­mées ?People of Pauwels Consulting - Patrik Ingels - Keep calm and dig in.

Patrik: Oui, la com­mu­ni­ca­tion se déroule tou­jours de façon flu­ide et effi­cace et les pro­jets sont bien suiv­is. En out­re, les respon­s­ables chez Pauwels Con­sult­ing se mon­trent ouverts aux com­men­taires et aux sug­ges­tions. Un grand atout.

Pour­riez-vous nous en dire un peu plus sur votre pro­jet actuel ?

Patrik: En ce moment, je tra­vaille comme ingénieur de pro­jet senior chez une société phar­ma­ceu­tique. Ils sont en train de con­stru­ire une nou­velle usine pour la pro­duc­tion de polymères, de com­primés et de formes stériles.

Quelles sont vos respon­s­abil­ités pen­dant ce pro­jet ?

Patrik: Jusqu’à présent, j’ai tou­jours été respon­s­able de la par­tie « injecta­bles » : l’achat des équipements, l’installation, la mise en marche, la qual­i­fi­ca­tion et la val­i­da­tion.

De plus, en ce moment, je suis égale­ment tem­po­raire­ment respon­s­able de la coor­di­na­tion, la qual­i­fi­ca­tion et la val­i­da­tion d’un pro­duit qui sera lancé d’ici peu.

Que trou­vez-vous intéres­sant dans ce pro­jet ?

Patrik: Le job n’est pas délim­ité pré­cisé­ment et n’est pas alour­di par toute une série de petites règles internes. Ça me plaît. Il y a de l’espace pour l’autonomie et la flex­i­bil­ité. De temps à autre, je sup­plée donc aus­si des col­lègues et je fais des tâch­es qui dépassent ma descrip­tion de fonc­tion. Ensuite, j’adore égale­ment pour­suiv­re un objec­tif bien pré­cis avec une équipe rel­a­tive­ment petite.

Avez-vous déjà appris des choses intéres­santes ?

Patrik: Absol­u­ment, j’apprends tous les jours, surtout parce qu’il s’agit de ma pre­mière expéri­ence avec des pro­duits hor­monaux. J’ai égale­ment su combler de grandes lacunes dans mes con­nais­sances de la langue française. (Rires.)

Que voudriez-vous faire après ce pro­jet ? Quelles sont vos ambi­tions pour l’avenir ?

Patrik: J’aimerais con­tin­uer à tra­vailler à un poste d’ingénieur de pro­jet. En bref : con­tin­uer à faire ce que je fais à l’heure actuelle.

Enfin, avez-vous encore un con­seil pour nos lecteurs ou une cita­tion qui les inspir­era ?

Patrik:

« Keep calm et lancez-vous. »

J’ai tou­jours trou­vé que c’était une chou­ette cita­tion. De plus, elle me con­vient par­faite­ment.

Mer­ci pour cette inter­view agréable, Patrik, et bonne chance avec tous vos pro­jets !


Plus d’informations sur nos projets ?

Vous avez des ques­tions après lec­ture de cette inter­view ? Ou vous souhaitez en savoir plus sur notre tra­vail et sur vos pos­si­bil­ités chez Pauwels Con­sult­ing ?

N’hésitez pas à nous pos­er vos ques­tions ci-dessous. Nous serons heureux de vous en dire plus sur le tra­vail en tant que con­sul­tant.

Vous souhaitez lire plus d’interviews de nos consultants ?

Cette inter­view vous a intéressé ? Mer­ci de bien vouloir la partager avec votre réseau.
Vous voulez lire plus d’interviews de nos con­sul­tants ? Dans ce cas, pressez le bou­ton rouge ci-dessous. Vous recevrez toutes nos inter­views dans votre boîte mail dès qu’elles paraîtront sur le site Inter­net.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *